La directive basse tension (LVD)

La directive basse tension (LVD)

Directive 2014/35 / UE du Parlement européen et du Conseil – daté 26 février 2014 et mis en œuvre en Italie par le décret-loi 86 19 mai 2016 – les États membres harmonise en ce qui concerne les équipements électriques destinés à être utilisés dans les limites de tension. La directive vise à garantir que les équipements électriques impliqués ont la protection appropriée contre les risques électriques de divers types. Se référant aux normes techniques IEC / EN ISO – en vertu duquel les producteurs de produits électriques doivent suivre - la directive explicitement prévu les risques pour la santé et la sécurité, la définition des paramètres pour lesquels les dispositifs sécurisés par rapport à son utilisation prévue.

La présente directive fait partie du cadre législatif pour la libre circulation et la commercialisation de produits dans la communauté européenne. Son but ultime est d'éviter les risques liés à un produit ou à un phénomène, défendant ainsi l'intérêt commun des citoyens européens et les entreprises.

Le nom anglais de cette directive: Directive basse tension;

Son abréviation est: LVD;

Son code est: 2014/35/je;

directives précédentes sur ce sujet, Aujourd'hui, ils ne sont plus en vigueur: 2006/95/CE, 73/23/PECO.

E « utile de connaître les références des directives parce qu'ils sont souvent dans les produits ou la documentation des composants, mais aussi dans les lois et règlements européens si elle n'a pas récemment été mis à jour.

Champs d'application: Directive 2014/35/UE (LVD) Il concerne le matériel électrique en courant et en courant continu en alternance avec une tension nominale, respectivement, entre 50 e 1000 Et entre V 75 e 1500 V.

Le nécessaire requis: les produits concernés du champ d'application de la directive, être mis sur le marché européen, Ils doivent se conformer aux exigences essentielles décrites à l'annexe 1 de la directive. En général, les exigences essentielles de la directive relative à un niveau élevé de protection de la santé et la sécurité des personnes, des animaux domestiques et des biens, tout en assurant le bon fonctionnement du marché intérieur.

Contenu principal de la directive

  • conditions préalables
  • Champs d'application
  • définitions
  • Le nécessaire requis
  • Obligations du fabricant
  • Obligations des autres opérateurs économiques
  • libre circulation
  • Présomption de conformité et normes harmonisées
  • Évaluation de la conformité
  • organismes notifiés
  • Marquage CE

circuits d'analyseconditions préalables

Elles sont conçues comme « Contexte » les raisons qui ont conduit à la rédaction de cette directive.

Champs d'application

Le champ d'application définit les catégories de produits ou des phénomènes visés par la directive. Souvent, un critère général qu'exprime accompagné de listes explicites de produits / phénomènes qui sont soumis à la directive et produit / phénomènes qui sont exclus de la directive afin de clarifier les situations spécifiques.

définitions

Dans la section « Définitions » signifie y compris toutes les explications spécifiques des termes clés de la directive, utile pour comprendre la portée.

Le nécessaire requis

Les exigences essentielles sont les exigences auxquelles le produit doit satisfaire pour être mis sur le marché. Souvent, les exigences essentielles sont placées à l'annexe I de la directive.

Obligations du fabricant

Le fabricant (ou son représentant dans la Communauté européenne) est la principale personne responsable de la mise sur le marché. Ce chapitre décrit les exigences et les procédures qu'ils doivent suivre, se référant aux annexes de la directive des explications et des règlements plus détaillés.

Obligations des autres opérateurs économiques

Les distributeurs et les détaillants sont également responsables et responsable, si le commerce des articles qui ne sont pas conformes aux directives européennes. Ils doivent vérifier que le fabricant ont exécuté les tests de sécurité électrique, que le produit est équipé de la déclaration de conformité UE et qu'il porte le marquage CE.

Tout importateur doit veiller à ce que les procédures de vérification de la conformité du produit ont été effectués, doit vérifier la présence du marquage CE et s'assurer que la documentation technique du produit est à la disposition des autorités nationales compétentes.

libre circulation

Les États membres doivent présumer que les produits portant le marquage CE sont conformes à toutes les dispositions des directives applicables prévoyant l'apposition. Ils ne peuvent donc pas être interdit, restreindre ou empêcher la mise sur le marché et la mise en service sur leur territoire de produits portant le marquage CE, à moins que les dispositions relatives au marquage CE n'ont pas été mal appliquée.

Présomption de conformité et normes harmonisées

Aux directives de notre intérêt, il est associé à une liste des normes harmonisées qui est publiée au Journal officiel européen. Les normes harmonisées facilitent grandement la vérification de la conformité d'un produit aux exigences de la directive. Dans ces normes, il est décrit en détail comment les tests ou d'autres types d'évaluation nécessaires pour les contrôles de sécurité électrique doivent être effectuées.

Si un produit est disponible les normes harmonisées pour couvrir toutes les exigences de la directive - si ces normes sont appliquées globalement et le produit passe tous les tests fournis par les mêmes règles – alors on peut supposer que le produit est conforme aux exigences de la directive. En l'absence de normes harmonisées adéquates sur la voie du produit, il est plus compliqué et coûteux.

Equiper un laboratoire approprié pour effectuer les tests requis par la chose normes harmonisées est assez lourde. Pour cette raison, les fabricants comptent souvent sur les laboratoires d'essais externes pour les essais de sécurité électrique.

organismes notifiés

En Europe, il est le corps qui peut faire une évaluation de la conformité en agissant comme un tiers ou si celle faite par le fabricant et ses laboratoires de confiance est correcte. Dans la plupart des cas, cependant, l'utilisation d'un organisme notifié n'est pas fourni ou non nécessaire.

Marquage CE

Les produits sont conformes à toutes les dispositions des directives applicables prévoyant le marquage CE doit le transmettre. Un tel marquage, en particulier, une indication que les produits sont conformes aux exigences essentielles de toutes les directives applicables et qu'ils ont été soumis à une procédure d'évaluation de la conformité prévue par les directives. Les États membres sont également tenus de prendre les mesures nécessaires pour protéger le marquage CE.

Sicom Test avec sa vaste expérience offre une large gamme de services pour la test de sécurité électrique.

ABONNEZ-VOUS À NOS NOUVEAUTÉS MENSUELLES

Pour obtenir plus d'information sur ce sujet, écrire à info@sicomtesting.com
ou appelez +39 0481 778931.

articles connexes

exposition_humaine pluie téléphone Maison familiale Sécurité Système de mesure DAS

39 commentaires sur « La directive basse tension (LVD)”

  1. LVD s’applique aux véhicules électriques (type M et N, c’est-à-dire des voitures normales) avec des tensions de travail dans la plage d’applicabilité?

    LVD s’applique aux composants (batterie, moteur, OBC, Câbles, etc.) qui sont destinés à être installés sur des véhicules électriques (type M et N) et fonctionnant dans la plage de tension prévue par la directive?

    • Bonjour,
      Véhicules des types M et N, aux systèmes, Le RÈGLEMENT s’applique aux composants et entités techniques, ainsi qu’aux pièces et équipements conçus et construits pour ces véhicules et leurs remorques. (L') 2018/858.
      Cordialement
      Test Sicom

      • Bonjour,

        Grazie per il chiarimento.

        Il REGOLAMENTO (L') 2018/858 si applica anche ai ricambi?
        Oppure per questi bisogna ricorrere alla certificazione CE nel caso essi operino nel range di tensione prevista dalla LVD?

        Salut

        • Bonjour,
          Si il regolamento si applica anche alle “parties” di un veicolo.
          Nel regolamento le parti vengono definite comei prodotti usati per l’assemblaggio, la riparazione e la manutenzione di un veicolo, nonché i pezzi di ricambio;”
          Cordialement
          Test Sicom

  2. Bonjour,
    coussin chauffant 12 Vol c.c. 18 Watts pour tenir dans le sac de sport PES, plus alimentation principale 230 V ac. L’ensemble du produit relève de LVD et EMC? Il nécessite un seul marquage CE qui prend également en compte le sac en tissu ou les marquages des deux autres composants sont suffisants?
    Merci

    • Bonjour,
      Les directives doivent être appliquées au produit final, Donc si le sac combiné + coussin chauffant + alimentation électrique est vendu sur le marché, c’est ce dernier qui doit être conforme aux directives. LVD s’applique dans ce cas précis., CEM, RoHS et l’écoconception (sur l’alimentation A 230 Vac).
      Cordialement
      Test Sicom

    • Bonjour,
      Les composants à l’intérieur des luminaires ne sont pas directement soumis à des normes spécifiques mais sont analysés dans le cadre du produit; Dans le cas d’un chargeur de batterie, la norme de sécurité pour les chargeurs de batterie s’applique, Par conséquent, les circuits internes, et ses composants, doivent être conformes aux exigences de la présente norme.
      Cordialement
      Test Sicom

  3. Un drone sous-marin (ROV) qui va avec un câble à la commande de surface, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de signal radio, et est alimenté par une batterie interne de 18 Volts CC, a besoin du marquage CE? La batterie utilise un chargeur externe de 220 V AC lorsqu’il est extrait de l’eau.
    Je vous remercie beaucoup

    • Bonjour,
      À votre produit doit être appliqué:
      -La directive Machines
      -La directive sur la compatibilité électromagnétique
      -La directive « basse tension » (dans le cas où le chargeur de batterie fait partie du produit)
      L’application de ces directives prévoit le marquage CE
      Cordialement
      Test Sicom

    • Bonjour,
      Les directives s’appliquent à ce produit:
      -2001/95/CE sur la sécurité générale des produits
      -2014/30/UE sur la compatibilité électromagnétique
      -2011/65/RoHs de l’UE
      Cordialement
      Test Sicom

  4. Bonjour,
    un dispositif composé de deux ventilateurs alimentés à 12Vdc par un panneau solaire capable de délivrer des tensions de 18 Vcc nécessite le marquage CE? Si vous, Je suppose que seules les règles générales de sécurité sont applicables… C’est bien ça?
    Aussi, si les composants sont à leur tour marqués CE, il est suffisant de garantir la conformité de l’appareil?

    Merci

    Anonyme

    • Bonjour,
      Les directives générales sur la sécurité des produits et la compatibilité électromagnétique doivent être appliquées au produit en question..
      La conformité aux directives applicables doit être vérifiée sur le produit fini, afin que celui-ci puisse être commercialisé sur le marché européen.
      Le produit doit être testé selon des normes harmonisées appropriées (qui ne sont pas nécessairement les mêmes que celles applicables aux composants individuels), démontrer la conformité aux exigences des directives applicables.
      La documentation du produit et les rapports des essais effectués doivent être rassemblés dans un dossier technique.
      La déclaration de conformité du produit doit être préparée et signée par le fabricant.
      Sicom Testing peut effectuer les tests pour vous et préparer le dossier technique et la déclaration de conformité.
      Cordialement
      Test Sicom

  5. Bonjour. Pour un four entièrement électrique pour la cuisson des aliments à usage non domestique, car il n’est fourni qu’aux professionnels du secteur alimentaire, la directive LVD est applicable? Merci

    • Bonjour,
      pour ce type de produits il n'est pas nécessaire d'appliquer la directive LVD, car la directive Machines 2006/42/CE couvre déjà les aspects de sécurité des produits.
      Cordialement
      Sicom Test

  6. Bonjour, pourriez-vous me dire quelles réglementations s'appliquent à un transformateur de contrôle avec des entrées multitension de 220 V – 240 V – 380 V – 400 V – 440 V et une sortie de 24 V – pour une fréquence de 50/60 hertz. Avec le pouvoir de 50 V ampère.

  7. Bonjour,
    Une batterie au plomb scellée dans un boîtier (qui peut être utilisé pour l'alimentation électrique portable ou pour le démarrage d'urgence d'un véhicule), il nécessite LVD même s'il émet 12 V, simplement parce que le chargeur externe qui charge la batterie est 230 V et a besoin de LVD? cela rend l'ensemble du produit besoin de LVD?
    Merci

  8. Bonjour,
    Le produit ne relève pas de la directive basse tension car sa tension de sortie nominale est supérieure aux limites d'application de la directive (1000 volts en courant alternatif – 1500 volts en courant continu).
    Cordialement
    Test Sicom

    • Bonjour,
      Non, il n'est pas soumis à la directive basse tension, selon l'annexe 2 de même sont exclus de la directive “Matériel électrique spécialisé, pour utilisation sur les navires, avions ou chemins de fer, respecter les dispositions de sécurité élaborées par les organisations internationales auxquelles les États membres participent”. Cependant, il doit être conforme à la directive pour les équipements utilisés sur les bateaux.
      Cordialement
      Test Sicom

    • Bonjour,
      La directive basse tension ne s'applique pas aux transformateurs MT/BT, mais ils sont soumis à d'autres réglementations qui doivent être respectées, parmi celles-ci la directive 2009/125/CE sur l'éco-conception, qui impose l'apposition du marquage CE sur les produits.
      Cordialement
      Test Sicom

  9. Bon après-midi,
    Je voulais te demander, un appareil électronique fabriqué en Chine et vendu en Europe ayant les caractéristiques suivantes (la batterie 150 mAh, puissance nominale 5 O, tension de la batterie 3.7V, tension d'entrée DC 5V / 1A) conforme à la directive CEM (avec marquage CE relatif), RoSH et DEEE droit?
    Concernant la directive LVD, l'objet a une puissance inférieure à 75 V en courant continu et donc pas dans le même est correct?
    Être inférieur, doit se conformer à d'autres directives ? Merci

    • Bonjour,
      En plus des directives que vous avez mentionnées, vous devez vérifier que le produit est sûr, ne relevant pas du LVD, la directive s'applique au produit “Sécurité générale des produits”.
      Aussi, si le produit contient des modules radio, les normes LVD s'appliquent même si la tension d'alimentation est inférieure à 75V.
      Cordialement
      Test Sicom

  10. Baume , pour un soin de beauté pour l'aspiration des points noirs , tension d'entrée con 5V – tension de la batterie 3,7 V e puissance d'entrée 0,8 W , il a besoin de certifications CE ? , Merci

    • Bonjour,
      oui, le produit a besoin de la certification CE, en particulier, en agissant directement sur le corps humain, la directive relative aux dispositifs médicaux est applicable.
      Salutations Sicom Test

    • Bonjour.
      Les appareils électroniques alimentés par batterie relèvent de la directive de compatibilité électromagnétique et sont donc soumis au marquage CE.
      Tout chargeur de batterie connecté à l'appareil, ainsi que des équipements avec alimentation électrique intégrée, qui tombent dans la plage de tension de la directive, relèvent du champ d'application de la directive basse tension.
      Salutations de Sicom Testing

  11. Je voudrais savoir que la directive basse tension doit être conforme à un vélo d'exercice à la maison qui n'utilise pas réseau d'alimentation mais utilise le courant électrique généré par le même générateur en pédalant

    • Si les tensions générées dans le vélo d'exercice sont inférieurs 50 Volt ne concerne pas la directive basse tension. En l'absence d'autres règles de sécurité applicables à ce produit devrait être appliqué la directive sur la sécurité générale des produits (2001/95/APRÈS JÉSUS-CHRIST).

      Salutations de Sicom Testing

Questions et commentaires

Si vous avez des questions ou des commentaires
Sicom test se fera un plaisir d'y répondre.