La Directive Basse Tension (LVD)

La directive 2014/35/UE du Parlement européen et du Conseil - du 26 février 2014 et transposée en Italie par le décret législatif n° 86 du 19 mai 2016 - harmonise la législation des États membres relative aux équipements électriques destinés à être utilisés dans des limites de tension spécifiques. La directive vise à garantir que les équipements électriques concernés disposent d'une protection adéquate contre les dangers électriques de toutes sortes. Se référant aux normes techniques CEI/ISO EN – auxquelles doivent se conformer les fabricants de produits électriques – la directive explique les risques attendus pour la santé et la sécurité, en définissant les paramètres pour lesquels les appareils sont sûrs par rapport à leur utilisation prévue.

Cette directive s'inscrit dans le cadre législatif de la libre circulation et de la commercialisation des produits dans la communauté européenne. Son objectif ultime est d'éviter les risques liés à un produit ou à un phénomène, défendant ainsi un intérêt commun des citoyens et des entreprises européens.

Le nom anglais de cette directive est : Directive Basse Tension;

Son acronyme abrégé est : LVD ;

Son code est : 2014/35/UE ;

Les directives précédentes sur ce sujet, qui ne sont plus en vigueur aujourd'hui, sont : 2006/95/CE, 73/23/CEE.

Il est utile de connaître les références des anciennes directives car on les retrouve souvent dans la documentation des produits ou des composants, mais aussi dans les lois et réglementations européennes si elles n'ont pas été récemment mises à jour.

Champs d'application: La directive 2014/35/UE (LVD) concerne les matériels électriques à courant alternatif et à courant continu de tension nominale respectivement comprise entre 50 et 1000 V et entre 75 et 1500 V.

Le nécessaire requis: les produits entrant dans le champ d'application de la directive, pour être mis sur le marché européen, doivent être conformes aux exigences essentielles décrites à l'annexe 1 de la directive. D'une manière générale, les exigences essentielles de la directive concernent un niveau élevé de protection de la santé et de la sécurité des personnes, des animaux domestiques et des biens, tout en garantissant le fonctionnement du marché intérieur.

Principaux contenus de la directive

  • Locaux
  • Champs d'application
  • Définitions
  • Le nécessaire requis
  • Obligations du fabricant
  • Obligations des autres opérateurs économiques
  • Mouvement libre
  • Présomption de conformité et normes harmonisées
  • Évaluation de la conformité
  • Organismes notifiés
  • Marquage CE

Analyse des circuitsLocaux

Les motivations qui ont conduit à la rédaction de la directive elle-même sont comprises comme des « Prémisses ».

Champs d'application

Le champ d'application définit les catégories de produits ou de phénomènes réglementés par la directive. Souvent, un critère général est exprimé accompagné de listes explicites de produits/phénomènes soumis à la directive et de produits/phénomènes exclus de la directive afin de clarifier des situations particulières.

Définitions

La rubrique « Définitions » regroupe toutes les explications spécifiques des principaux termes utilisés dans la directive, utiles pour bien comprendre le champ d'application.

Le nécessaire requis

Les exigences essentielles sont les exigences auxquelles le produit doit répondre pour être mis sur le marché. Les exigences essentielles se trouvent souvent à l’annexe I de la directive.

Obligations du fabricant

Le fabricant (ou son mandataire dans la Communauté européenne) est le principal responsable de la mise sur le marché d'un produit. Ce chapitre décrit les obligations et les procédures qu'il doit suivre, en se référant aux annexes de la directive pour des explications et réglementations plus détaillées.

Obligations des autres opérateurs économiques

Les distributeurs et détaillants sont également responsables s'ils commercialisent des articles non conformes aux directives européennes. Ils doivent vérifier que le fabricant a fait réaliser le test de sécurité électrique, que le produit possède la déclaration UE de conformité et qu'il porte le marquage CE.

L'importateur potentiel doit s'assurer que les procédures de vérification de la conformité du produit ont été effectuées, doit vérifier la présence du marquage CE et s'assurer que la documentation technique du produit est à la disposition des autorités nationales compétentes.

Mouvement libre

Les États membres doivent présumer que les produits portant le marquage CE sont conformes à toutes les dispositions des directives applicables exigeant son apposition. Ils ne peuvent donc interdire, limiter ou empêcher la mise sur le marché et la mise en service sur leur territoire de produits munis du marquage CE, sauf si les dispositions relatives au marquage CE ont été appliquées de manière inappropriée.

Présomption de conformité et normes harmonisées

Les directives qui nous intéressent sont associées à une liste de normes harmonisées qui est publiée au Journal Officiel Européen. Les normes harmonisées facilitent grandement la vérification de la conformité d'un produit aux exigences d'une directive. Ces normes décrivent en détail comment les tests ou autres types d'évaluation nécessaires à la vérification de la sécurité électrique doivent être effectués.

S'il existe des normes harmonisées pour un produit couvrant toutes les exigences de la directive - si ces normes sont appliquées de manière complète et si le produit passe tous les tests requis par les normes elles-mêmes - alors on peut supposer que le produit est conforme aux exigences de sécurité. En l’absence de normes harmonisées adaptées au produit, la démarche est plus compliquée et plus coûteuse.

Equiper un laboratoire adapté pour effectuer les tests requis par les normes harmonisées coûte assez cher. Pour cette raison, les fabricants s'appuient souvent sur des laboratoires d'essais externes pour les tests de sécurité électrique.

Organismes notifiés

En Europe, c'est l'organisme qui peut effectuer une évaluation de la conformité en agissant en tant que tiers ou évaluer si celle réalisée par le fabricant et ses laboratoires de confiance est correcte. Toutefois, dans la plupart des cas, le recours à un organisme notifié n’est pas prévu ou en tout cas pas nécessaire.

Marquage CE

Les produits conformes à toutes les dispositions des directives applicables exigeant le marquage CE doivent le porter. Ce marquage indique notamment que les produits sont conformes aux exigences essentielles de toutes les directives applicables et qu'ils ont fait l'objet d'une procédure d'évaluation de la conformité prévue par les directives elles-mêmes. Les États membres sont également tenus de prendre les mesures nécessaires pour protéger le marquage CE.

Sicom Testing avec sa vaste expérience propose une large gamme de services pour tests de sécurité électrique.

Pour demander de plus amples informations sur ce sujet, écrivez à info@sicomtesting.com
ou appelez le +39 0481 778931.

Articles Liés

exposition_humaine téléphone de pluie Maison familiale Sécurité Système de mesure DAS

47 réflexions au sujet de “La Direttiva Bassa Tensione (LVD)”

  1. Bonjour, Appareil facial alimenté par batterie – Je comprends qu'il n'est pas couvert par la LVD, mais d'un autre côté, la série de normes EN 60335 pour les appareils électriques couvre également les équipements alimentés par batterie. De tels appareils doivent-ils ou non être certifiés LVD ?

    Répondre
    • Bonjour,
      La directive LVD s'applique aux matériels électriques destinés à être utilisés à une tension nominale comprise entre 50 et 1 000 V en courant alternatif et entre 75 et 1 500 V en courant continu, à l'exception des

      -Matériaux électriques destinés à être utilisés dans des environnements exposés à des risques d'explosion.

      -Matériels électriques pour radiologie et usage clinique.

      -Parties électriques des ascenseurs et monte-charges.

      - Compteurs d'électricité.

      -Prises de courant (socles et fiches) à usage domestique.

      -Appareils électriques pour clôtures électriques.

      -Perturbations radioélectriques.

      -Matériaux électriques spéciaux, destinés à être utilisés sur les navires ou les avions et pour les chemins de fer, répondant aux dispositions de sécurité établies par les organismes internationaux auxquels participent les États membres.

      -Kits d'évaluation adaptés aux professionnels, destinés à être utilisés uniquement dans les installations de recherche et développement à ces fins.

      Pour ces cas, des directives spécifiques s'appliquent en fonction de l'utilisation prévue des produits.

      Si le produit ne relève ni de la LVD, ni d'autres directives spécifiques, la directive relative à la sécurité générale des produits s'applique.

      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  2. La LVD s'applique-t-elle aux véhicules électriques (types M et N, c'est-à-dire les voitures normales) dont les tensions de fonctionnement se situent dans la plage d'applicabilité ?

    Le LVD s'applique-t-il aux composants (batteries, moteurs, OBC, câbles, etc.) destinés à être installés sur des véhicules électriques (types M et N) et qui fonctionnent dans la plage de tension prévue par la directive ?

    Répondre
    • Bonjour,
      Le RÈGLEMENT (UE) 2018/858 s'applique aux véhicules, systèmes, composants et entités techniques distinctes de types M et N ainsi qu'aux pièces et accessoires conçus et fabriqués pour ces véhicules et leurs remorques.
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
      • Bonjour,

        Merci pour la clarification.

        Le RÈGLEMENT (UE) 2018/858 s’applique-t-il également aux pièces de rechange ?
        Ou est-il nécessaire de recourir à la certification CE pour ceux-ci s'ils fonctionnent dans la plage de tension prévue par le LVD ?

        Salut

        Répondre
        • Bonjour,
          Oui, la réglementation s'applique également aux « parties » d'un véhicule.
          Dans le règlement, les pièces sont définies comme « les produits utilisés pour l'assemblage, la réparation et l'entretien d'un véhicule, ainsi que les pièces de rechange » ;
          Cordialement
          Test Sicom

          Répondre
  3. Bonjour,
    Coussin chauffant 12 Vol DC 18 Watt à placer dans un sac PES, plus alimentation primaire 230 V AC. L'ensemble du produit relève-t-il des normes LVD et EMC ? Nécessite-t-il un marquage CE unique prenant également en compte le sac en tissu ou les marquages des deux autres composants sont-ils suffisants ?
    Merci

    Répondre
    • Bonjour,
      Les directives doivent être appliquées au produit final, donc si l'ensemble sac+coussin chauffant+alimentation est vendu sur le marché, c'est ce dernier qui doit être conforme aux directives. Dans le cas spécifique, LVD, EMC, RoHS et Ecodesign s'appliquent (sur l'alimentation 230 Vac).
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  4. Bonjour
    Un module à diodes triphasées utilisé à l'intérieur d'un autre appareil - par exemple un chargeur de batterie - est soumis à quelle norme ou directive ?
    Merci

    Répondre
    • Bonjour,
      Les composants internes des appareils ne sont pas directement soumis à des normes spécifiques mais sont analysés dans le cadre du produit ; dans le cas d'un chargeur de batterie, la norme de sécurité des chargeurs de batterie s'applique, par conséquent les circuits internes et les composants associés doivent être conformes aux exigences de cette norme.
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  5. Un drone sous-marin (ROV) qui passe par câble jusqu'au contrôle de surface, c'est-à-dire sans signal radio et qui est alimenté par une batterie interne de 18 volts CC, a-t-il besoin du marquage CE ? La batterie utilise un chargeur externe de 220 V CA lorsqu'elle est sortie de l'eau.
    Je vous remercie beaucoup

    Répondre
    • Bonjour,
      Les éléments suivants doivent être appliqués à votre produit :
      -la directive machines
      -la directive compatibilité électromagnétique
      -la directive basse tension (dans le cas où le chargeur de batterie fait partie du produit)
      L'application de ces directives prévoit le marquage CE
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  6. Bonjour; salut,
    Pouvez-vous s'il vous plaît me dire quelles directives s'appliquent à une bougie chauffe-plat alimentée par une pile 3V CR2032 ?

    Merci d'avance

    Répondre
    • Bonjour,
      Les directives suivantes s'appliquent à ce produit :
      -2001/95/CE sur la sécurité générale des produits
      -2014/30/UE sur la compatibilité électromagnétique
      -2011/65/UE RoHs
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  7. Bonjour,
    Un appareil composé de deux ventilateurs alimentés en 12Vdc par un panneau solaire capable de délivrer des tensions de 18Vdc nécessite-t-il le marquage CE ? Si oui, je suppose que seules les règles générales de sécurité s'appliquent... n'est-ce pas ?
    Par ailleurs, si les composants portent également le marquage CE, est-ce une garantie suffisante pour déclarer l'appareil conforme ?

    Merci

    Fabrice

    Répondre
    • Bonjour,
      Les directives générales sur la sécurité des produits et la compatibilité électromagnétique doivent s'appliquer au produit concerné.
      Le respect des directives applicables doit être vérifié sur le produit fini, afin que celui-ci puisse être commercialisé sur le marché européen.
      Le produit doit être testé selon des normes harmonisées appropriées (qui ne sont pas nécessairement les mêmes que celles applicables aux composants individuels), pour démontrer la conformité aux exigences des directives applicables.
      La documentation du produit et les rapports des tests effectués doivent être rassemblés dans un dossier technique.
      La déclaration de conformité du produit doit être préparée et signée par le fabricant.
      Sicom Testing peut réaliser les essais pour vous et établir le dossier technique et la déclaration de conformité.
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  8. Bonjour. Pour un four entièrement électrique destiné à la cuisson d'aliments à usage non domestique, étant fourni uniquement aux professionnels du secteur agroalimentaire, la directive LVD est-elle applicable ? Merci

    Répondre
    • Bonjour,
      Oui, un four électrique, alimenté par le réseau électrique, relève de la directive LVD même si l'usage prévu est professionnel.
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
    • Bonjour,
      Les directives 2014/30/UE sur la compatibilité électromagnétique et 2001/95/CE sur la sécurité générale des produits s'appliquent à ce produit.
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  9. Bonjour,
    Les compresseurs d'air comprimé (230VAC/50Hz) déjà certifiés EMC et MD nécessitent-ils également un LVD ? Merci

    Répondre
    • Bonjour,
      pour ce type de produits, l'application de la directive LVD n'est pas nécessaire, car la directive Machines 2006/42/CE couvre déjà les aspects de sécurité des produits.
      Cordialement
      Sicom Testing

      Répondre
  10. Bonjour, pourriez-vous me dire quelle réglementation s'applique à un transformateur de commande avec des entrées multi-tensions de 220 V – 240 V – 380 V – 400 V – 440 V et une sortie de 24 V – pour une fréquence de 50/60 Hz. Avec une puissance de 50 V ampères.

    Répondre
  11. Bonjour,
    Une batterie au plomb scellée dans un boîtier (qui peut être utilisée pour une alimentation portable ou pour démarrer un véhicule) nécessite un LVD même si elle produit 12 V, simplement parce que le chargeur externe chargeant la batterie est de 230 V et nécessite-t-il un LVD ? est-ce que cela oblige l'ensemble du produit à avoir besoin d'un LVD ?
    Merci

    Répondre
    • Bonjour,
      Si la batterie et le chargeur sont mis sur le marché en tant que produit unique, la LVD doit être appliquée à tous ses composants.
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  12. Bonjour,
    Le produit n'est pas soumis à la directive basse tension car sa tension nominale de sortie est supérieure aux limites d'application de la directive (1000 volts en courant alternatif – 1500 volts en courant continu).
    Cordialement
    Test Sicom

    Répondre
  13. Un appareil composé de certains accéléromètres, tensomètres alimentés par une tension continue externe (max. 10 V DC) nécessite-t-il le marquage CE ? L'appareil n'a pas de piles internes.

    Répondre
    • Bonjour,
      Oui, un appareil de ce type nécessite le marquage CE car il relève de la directive sur la compatibilité électromagnétique (CEM).
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  14. Bonjour,

    Un moteur de bateau électrique de 400 W, donc avec une tension inférieure à la limite de 50 V, est-il soumis à la Directive Basse Tension ?

    Merci

    Thierry

    Répondre
    • Bonjour,
      Non, ils ne sont pas soumis à la directive basse tension, car selon l'annexe 2 de celle-ci, ils sont exclus de la directive "Matériel électrique spécialisé, destiné à être utilisé sur des navires, des avions ou des chemins de fer, conforme aux dispositions de sécurité établies par les organismes internationaux". auquel participent les États membres". Il doit cependant être conforme à la directive relative aux équipements utilisés sur les bateaux.
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  15. Bonjour,
    Je voudrais savoir si un transformateur de puissance à huile de 250 kVA / 420 V / 220 V porte le marquage CE. A ma connaissance, les transformateurs de puissance MT/BT ne sont pas soumis.
    Merci

    Répondre
    • Bonjour,
      La directive basse tension ne s'applique pas aux transformateurs MT/BT, mais ils sont soumis à d'autres réglementations à respecter, dont la directive 2009/125/CE sur l'écoconception, qui impose l'apposition du marquage CE sur les produits.
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  16. Bon après-midi,
    Je voulais vous demander, un appareil électronique fabriqué en Chine et vendu en Europe avec les caractéristiques suivantes (batterie 150 mAh, puissance nominale 5 W, tension batterie 3,7 V, tension d'entrée DC 5 V/1 A) est conforme à la directive CEM (avec relative Marquage CE), RoSH et DEEE, n'est-ce pas ?
    Concernant la directive LVD, l'objet a une puissance inférieure à 75 V DC et n'en relève donc pas, est-ce correct ?
    Étant inférieur, doit-il se conformer à d’autres directives ? Merci

    Répondre
    • Bonjour,
      En plus des directives que vous évoquez, il faut vérifier que le produit est sûr, puisque le produit ne relève pas de la LVD, la directive "Sécurité générale des produits" s'applique.
      De plus, si le produit contient des modules radio, les normes LVD s'appliquent même si la tension d'alimentation est inférieure à 75V.
      Cordialement
      Test Sicom

      Répondre
  17. Bonjour, pour un produit de beauté pour l'extraction des points noirs, avec une tension d'entrée de 5 V – une tension de batterie de 3,7 V et une puissance d'entrée de 0,8 W, avez-vous besoin des certifications CE ? , Merci

    Répondre
    • Bonjour,
      Oui, le produit nécessite une certification CE, notamment en agissant directement sur le corps humain la directive dispositif médical est applicable.
      Salutations Test Sicom

      Répondre
    • Bonjour.
      Les appareils électroniques alimentés par batterie relèvent de la directive CEM et sont donc soumis au marquage CE.
      Tout chargeur de batterie fixé à l'appareil, ainsi que les équipements dotés d'une alimentation intégrée, qui entrent dans la plage de tension de la directive, entrent dans le champ d'application de la directive basse tension.
      Salutations de Sicom Testing

      Répondre
  18. Je voudrais savoir à quelle directive basse tension un vélo d'appartement à domicile qui n'utilise pas le secteur mais utilise le courant électrique généré en pédalant lui-même à l'aide d'un générateur doit se conformer

    Répondre
    • Si les tensions générées à l'intérieur du vélo d'appartement sont inférieures à 50 volts, la directive basse tension ne s'applique pas. En l'absence d'autres directives de sécurité applicables à ce produit, la directive générale sur la sécurité des produits (2001/95/CE) doit s'appliquer.

      Salutations de Sicom Testing

      Répondre

Questions et commentaires

Si vous avez des questions ou des commentaires
Sicom Testing se fera un plaisir de vous répondre.