Mis à jour la norme EN 50360:2001/A1:2012 sur ’ l’exposition humaine aux champs électromagnétiques

Tête artificielle pour les mesures

De février 2015 est devenu obligatoire d’appliquer définitivement la norme européenne de l’Amendement A1 FR 50360:2001/A1:2012 « Norme de produit pour démontrer la conformité des téléphones mobiles aux restrictions de base concernant l’exposition aux champs électromagnétiques ’ (300 MHz – 3 GHz)”.
Édition, introduit avec la publication de la ’ Amendement A1 en juillet 2012, consiste à supprimer simplement une phrase dans le texte de la norme, mais c’est un changement ayant des conséquences importantes.

travailleurNell ’ champ d’application de la conformité des vérifications à la valeur maximale autorisée par exposition humaine, dans ce paragraphe vous envisagé la possibilité d’appliquer les limites indiquées dans le document « Directives de l’ICNIRP » 1998 comme alternative à la limite de base applicable conforme aux normes EN 50360.
En ce qui concerne l’utilisation des téléphones mobiles et autres équipement radio qui sont utilisés en étroite proximité avec l’oreille que le document s’appliquerait aux limites des travailleurs de l’exposition humaine aux champs électromagnétiques 5 fois plus élevé que les limites autorisées pour la population commune.
Avec l’élimination définitive de cette exemption, vous supprimez tout d’abord la distinction possible entre l’exposition professionnelle et non professionnelle aux champs électromagnétiques radiofréquences, au moins pour les produits qui relèvent de cette règle: en effet, les valeurs limites relatives à l’exposition humaine aux champs électromagnétiques sont unifiés ’, application aux travailleurs les mêmes restrictions de base sont autorisées pour la population.

En même temps, l’application ultime de la norme EN 50360:2001/A1:2012 agit sur un autre aspect important provenant de la présence du document ICNIRP, souvent l’objet d’une mauvaise interprétation de le ’ téléphone mobileconcernant l’application de méthodes de mesure.
Et’ succès que testing labs et certifier des centres a également étudié cette exception la possibilité d’effectuer des vérifications de l’exposition humaine à d’autres méthodes (ou si nous voulons “avec des raccourcis”) par rapport à la mesure de SAR (Débit d’Absorption spécifique) prévue par la norme, ou encore, avec une interprétation encore plus déformée, ne courez ne pas à toutes ces vérifications. Dans ce contexte, la version actualisée de la norme EN 50360 ha anche il merito di risolvere dans via definitiva la questione, sgombrando il campo da ambiguità possibili interprétative.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *